Comment traduire «0 a 100 f1 - 0 100 f1»

Traduction

0 100 f1

Alfa Romeo 159 (F1)

L Alfa Romeo 159 Alfetta est une monoplace de Formule 1 fabriquée par le constructeur italien Alfa Romeo entre 1950 et 1951. Elle dérive tout naturellement de lAlfa Romeo 158 qui avait dominé tous les Grands Prix depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale jusquen 1950. Elle reprend quasiment tout de son aïeule à lexception des suspensions arrière qui sont de type De Dion, solution coûteuse et complexe mais que les ingénieurs milanais connaissent parfaitement et les jugent indispensables pour faire passer aux roues la puissance du moteur. Dévoilée et mise en course pour la première fois lors du Grand Prix dItalie le 3 septembre 1950, dernière épreuve de lannée 1950, le moteur à huit cylindres en ligne de 1 500 cm 3, alimenté par un compresseur volumétrique Roots à deux étages, développe 425 ch à 9 300 tr/min. La version engagée lannée suivante atteindra les 450 ch à 9 500 tr/min au Grand Prix dEspagne, dernière et décisive course de lannée 1951. Toutes les autres caractéristiques de cette monoplace dexception représentent un record, à commencer par son poids de seulement 710 kg, le rapport poids/puissance de 1.67 kg/ch, la capacité des réservoirs dessence de 350 litres et enfin, sa vitesse de pointe de 305 km/h.

Dassault Mirage F1

Le Dassault Mirage F1 est un avion militaire conçu et construit en France par Dassault. Il se distingue des autres avions de la famille des Mirage par lutilisation dune aile en flèche au lieu dune aile delta. Décliné en version de reconnaissance et version dattaque, il a été construit à plus de 700 exemplaires, utilisés par onze pays différents. Les Mirage F1 français ont réalisé leur dernier vol à loccasion du défilé militaire du 14 juillet 2014, néanmoins à cette date, lavion reste encore en service dans dautres pays.

DKW F1

Le projet "F1" commence en 1930 sous limpulsion de lingénieur Jörgen Skafte Rasmussen, après avoir pris le contrôle dAuto-Union en 1928. Le nouveau modèle est finalisé à la fin de lannée 1930 et est présenté au salon de Berlin en février 1931. Le modèle, fabriqué dans les usines de Zwickau, est la première à bénéficier de la traction avant de série. Au total, plus de 4 000 unités de la F1 seront produites entre 1931 et 1932.

Ducati F1

La F1 est un modèle de moto sportive, produite par la firme italienne Ducati Depuis larrêt de la production de la 900 SS, il ny a plus de modèle à vocation exclusivement sportive dans la gamme du constructeur de Bologne. La 750 F1 vient combler ce manque en 1985. Elle est présentée lors du salon de la moto de Sydney et laccueil qui lui fait est enthousiaste. Elle saffiche dans une livrée verte, blanche et rouge, rappelant avec fierté le drapeau italien. Les jantes Oscam sont dorées. Dans le courant et lannée 85, après que Cagiva se soit impliqué un peu plus profondément dans la direction de Ducati, certaines F1 reçurent une peinture grise et rouge, avec "lelefantino", emblème de la marque. Le moteur est une évolution de celui qui équipe la 600 Pantah. Il est donné pour 76 chevaux et gavé par deux carburateurs DellOrto de 36 mm. Néanmoins plusieurs machines ont été équipées de carburateurs de 40 mm. Il est inséré dans un cadre treillis semblable à celui de la TT2. La F1 innove en proposant pour la première fois pour la marque, une suspension arrière de type Cantilever. Lamortisseur, tout comme la fourche proviennent de chez Marzocchi. Le freinage est confié à trois disques et étriers Brembo, de 280 mm de diamètre à lavant et 260 mm à larrière. Contrairement à la majorité de ses concurrentes, la F1 utilise une roue avant de 16 pouces, lui conférant plus de vivacité, mais imposant un pilotage sans improvisation. En 1986, des soucis de fiabilité inciteront lusine à proposer un bloc moteur revu et corrigé. La F1 subit donc un bon nombre daméliorations. De nouveaux arbres à cames et des soupapes de plus gros diamètres font monter la puissance à 76 chevaux à 9 000 tr/min. La fourche est remplacée par une Forcella Italia réglable de 40 mm. Les jantes sont peintes en rouge. La production de la F1 standard sarrête à la fin de lannée, et si elle est encore proposée jusquen 1988, ce ne sont que des modèles restant en stock. La F1 est complétée puis remplacée en 1986 par la série spéciale Montjuich. Produite à 200 exemplaires, la Montjuich célèbre la victoire de Grau, Juan et Reyes aux 24 heures de Barcelone en 1983. Elle est assemblée à la main et arbore une plaque numérotée. Elle diffère de la F1 standard par son moteur, qui reçoit une boîte de vitesses plus longue, des arbres à cames différents, un carburateur DellOrto de 40 mm. Les freins avant gagnent des ériers Brembo Or à quatre pistons. Les jantes sont plus larges, le pneu arrière passe à 180 mm. Elle ne pèse que 155 kg. Elle est livrée en argent et rouge. Après la victoire dune Ducati sur le circuit de Laguna Seca en 1986, la marque complète la Montjuich par la une autre série limitée, portant le nom du tracé californien. Toujours en 200 exemplaires et assemblés à la main, la Laguna Seca hérite des roues Marvic de la Paso. Le réservoir porte lautographe du pilote Marco Lucchinelli. Une troisième série limitée voit le jour en 1988 pour commémorer la victoire de Misano de 1986. Elle sappelle Santa Monica. Contrairement à ses grandes soeurs qui proposaient une selle mono ou biplace, la Santa Monica est exclusivement biplace. Elle reçoit une livrée blanche et rouge. Elle est également produite à la main à 200 exemplaires numérotés. Portail des transports Portail de l’Italie Portail de la moto

ENB F1

L ENB F1 est la monoplace de Formule 1 engagée par lÉcurie nationale belge dans le cadre du championnat du monde de Formule 1 1962. Basée sur un châssis Emeryson 61, lENB F1, pilotée par le Belge Lucien Bianchi, ne dispute quune seule course, le Grand Prix dAllemagne. Lors des qualifications, Bianchi réalise le vingt-sixième et dernier temps en 10 min 40 s 7, à près de deux minutes du temps de la pole position du pilote Porsche Dan Gurney et à 19 secondes du vingt-cinquième temps, établi par lAustralien Jack Brabham. En course, Bianchi bloqué en queue de peloton, termine seizième à un tour du vainqueur Graham Hill. LÉcurie nationale belge se classe dixième du championnat du monde des constructeurs, sans avoir inscrit de point, et se retire de la Formule 1 à lissue de cette course.

FCM F1

Dans les années 1920, la France fait usage dune typologie des chars, classifiés selon leur masse. Les plus de 50 tonnes rejoignent les chars lourds, au-delà de 100 tonnes, les chars super-lourds. Le rôle ou type vient sadjoindre à la classe: Char de bataille, Char darrêt, Char dassaut ou Forteresse terrestre. Le premier char lourd de plus de 50 t fut le FCM 2C de 68 t avec sa version canonnière FCM 2C bis avec obusier de 155 mm. Le programme de 1926 à 1928 de Char darrêt, où char de bataille à la mission de stopper lavancée ennemie par attraction de son tir, amène le projet dun char de cinquante tonnes, cependant le concept de FCM est celui dun super lourd de cent tonnes. En février 1929, FCM travaille sur un nouveau plan dun blindé, plus léger, de 65 t. Cependant, par défaut de budget celui-ci se termine le 17 mai 1929. Le 4 mai 1936, le Conseil Consultatif de lArmement, sous lautorité du général Julien Claude Marie Sosthène Dufieux décide de développer un nouveau char lourd. Il devra respecter les spécifications minimales suivantes imposées le 12 novembre 1936: masse maximale de 45 tonnes métriques, immunité à tout tir de 75 mm AP tiré au-delà de 200 m, rayon daction de 200 km, armement composé dun canon de coque de 75 mm et dune tourelle de 47 mm. Il devait être une version agrandie du char B1. Un mois après le début de la Seconde Guerre mondiale sur le rapport des Corps Francs projetés à partir de la ligne Maginot sur les défenses de la ligne Siegfried la décision est prise de constituer un blindé capable daffronter cette menace.

Ferrari 375 F1

La Ferrari 375 F1 est une monoplace de Formule 1 de la scuderia Ferrari. Elle est engagée dans les championnat du monde de Formule 1 1950 et 1951 et permet à lécurie de remporter sa première victoire historique en Grand Prix de championnat du monde le 14 juillet 1951.

Monteverdi Hai 650 F1

Après la faillite de sa société en 1984, Peter Monteverdi reprend la construction automobile en 1992 après le rachat, en 1990, de la petite écurie de course Onyx Grand Prix. Pour parvenir à ses fins, il doit se faire remarquer avec une nouvelle voiture, comme il avait vainement tenté de le faire en 1970 avec la Monteverdi Hai 450 SS. Lobjectif est de créer une supercar, une F1 de route. Il sappuie sur le châssis de Formule 1 de la Monteverdi ORE-1B et de son moteur V8 Ford-Cosworth pour concevoir la "Hai 650 F1" qui rend hommage aux prototypes restés sans suite Hai 450 SS de 1970. La voiture est présentée à plusieurs clients et, si quelques rares commandes semblent prises, aux dires de Peter Monteverdi, aucune voiture nest produite en série ; deux prototypes sont exposés au musée Monteverdi de Bâle.

Norton F1

La F1 est un modèle de moto, produit par la firme britannique Norton. Au début des années 1990, Norton présente une gamme de machines équipées de moteurs rotatifs type Wankel. La F1 est la moto à caractère sportif de cette gamme. Ce type de moteur permet doffrir de bonnes performances presque 250 km/h de vitesse de pointe, un poids contenu et un minimum de vibration. Revers de la médaille, la consommation est importante. Lesthétique est assez sobre, les coloris sont sombres. Le moteur est totalement enclos sous le carénage. Aux mains de Steve Hislop, elle remporte le TT en 1992 Portail de la moto

Renault Espace F1

L Espace F1 est un prototype automobile conçu en partenariat entre Renault et Matra. Présenté lors du salon automobile de Paris en 1994, pour fêter les dix ans de commercialisation de lEspace, il reprend les formes générales de lEspace II.

Ferrari 625 F1

The Ferrari 500 was a Formula 2 racing car designed by Aurelio Lampredi and used by Ferrari in 1952 and 1953, when the World Championship was run to F2 regulations.

Dassault Mirage F1

The Dassault Mirage F1 is a French fighter and attack aircraft designed and manufactured by Dassault Aviation. It was developed as a successor to the popular Mirage III family. During the 1960s, the Dassault company began to develop what later became the Mirage F1 as a private enterprise, along with the Mirage F2. Work on F1 in the end took precedence over the more costly F2, which was canceled in late 1960-ies. French air force army de lair became interested in the young fighter to meet its requirement for an all-weather interceptor aircraft. Accordingly, the initial production units were equipped with Thomson-CSF radar Cyrano IV monopulse. In the second half of 1974, came into operation the Mirage F1 in French air force. Soon after, he was deployed as the main interceptor of the French air force, the potential that he continued to serve until the arrival of Mirage 2000. He later moved into the role of aerial reconnaissance. In June 2014, the last French Mirage F1S were retired from service. Powered by one SNECMA Atar 9K-50 turbojet engine, which provided about 7 tonnes-force 69 kN 15.000 lb thrust, and armed with an array of French and American weapons, the Mirage F1 works as a light multipurpose fighter and has been exported to about a dozen countries. The type saw action in a large number of armed conflicts involving several operators, including Western Sahara war, Paquisha war, Cenepa war, the Iran–Iraq war, Gulf War, South African border war, the Afghanistan War, Chadian–Libyan conflict in 2011 military intervention in Libya, and Northern Mali conflict. More than 720 F1S the Mirage, manufactured between 1966 and 1992. He succeeded in the production of the Dassault Mirage 2000.

Finnish Steam Locomotive Class F1

Finnish Steam Locomotive Class F1 was a class of tank locomotives, which did not have to be turned at terminal stations. The water tank was located below the space behind the cab, in contrast to more modern tank locomotives where the water tanks usually placed either side of or on top of the boiler. Locomotives F1 used in Helsinki, Tampere, Turku and Vyborg for the local traffic that they could easily handle. When the local transport in the early 1900-ies increased locomotives F1 was not already powerful enough, and they were replaced with more powerful Vk1 / I1 locomotives. They were busy moving light mixed trains on short distances, a task for which they are well suited. In F1S were withdrawn in the 1930-ies. The only surviving F1-number 132 at the Finnish Railway Museum, which is painted in the livery in which it was delivered from the factory.

H&BR Class F1

The H&amp,BR Class F1 was a class of 0-6-2T steam locomotives of the Hull and Barnsley Railway. The locomotives were part of a batch built by Kitson & Co. for the Lancashire, Derbyshire and East Coast Railway, but the order was cancelled because the LD&amp,ECR was unable to pay for them.

HMS F1

HMS F1 was a British F class submarine of the Royal Navy. She was built at Chatham Dockyard, laid down 1 December 1913 and launched 31 March 1915. F1 was broken up in Portsmouth in 1920.

LRAC F1

The LRAC F1, officially called Lance-Roquettes AntiChar de 89 mm modele F1 is a French reusable rocket launcher developed by Luchaire Defense SA, and manufactured in cooperation with Manufacture Nationale dArmes de Saint-Etienne and was in the 1970s marketed by Hotchkiss-Brandt. It replaced the 89 mm M20A1 Super Bazooka in French Army service. Through the use of fiberglass and plastic in the launcher it is over 2 kg lighter when loaded than the M20A1 while having a greater effective range. The LRAC FI is sometimes referred to as the STRIM 89mm antitank rocket launcher from the abbreviations for the private firm Societe technique de recherches en industries mecaniques that was contracted in 1964 by the French Ministry of Defence, to research a replacement for the M20A1 Super Bazooka. In the early 1970s, two antitank weapons were placed in production for evaluation by the French Army to replace the M20A1: the 80mm ACL-APX, a recoilless cannon with a rocket assist projectile, and the 89mm LRAC F1 STRIM rocket launcher. The STRIM design was chosen as the replacement for the M20A1 based on the higher penetration ability of its antitank ammunition and the much lower overall manufacturing costs compared to the 80mm ACL-APX system.

Bellasi F1

Scarab F1

Mortier 120mm Raye Tracte Modele F1

The MO-120 RT-61 or MO-120-RT is a heavy mortar of French origin. The RT in the designator stands for raye, tracte, which means rifled, towed. The RT-61 is currently used by the French Army, and is produced under licence in various countries. The MO-120 RT-61 is issued to artillery units, where it augments the 155 mm towed artillery.

FR F1

The FR F1 is a precision rifle used by French sharpshooters. It was manufactured by MAS. It has been upgraded to FR F2 standard, which is still in service with all branches of French armed forces.